Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette

 » L’espoir, ils l’ont écrasé au fond des voitures et dans les rues pleines de dégueulasseries ». 

Avec pour unique trésor son nourrisson dans les bras, la jeune Moe est amenée de force dans un centre d’accueil pour déshérités, surnommé « la Casse ». La Casse, c’est une ville de miséreux logés dans des carcasses de voitures posées sur cales. On attribue à Moe une 306 grise. Plus de sièges arrière, deux couvertures, et voilà leur logement, à elle et au petit. Au milieu de l’effondrement de sa vie, Moe connaît enfin un coup de chance : dans sa ruelle, cinq femmes s’épaulent pour affronter la noirceur du quartier. Elles vont les adopter, elle et son fils, et chercher ensemble une solution pour s’en sortir. Mais à quel prix ?

C’est un roman qui m’a transporté derrière une grille, dans une ville de violence, de peur et de misère : dans la Casse.

C’est une histoire rempli d’humanité qui ne m’a pas laissé insensible. En effet, j’ai passé par différentes gammes d’émotions pendant ma lecture. J’ai aimé le style d’écriture de l’auteur, qui utilisait des descriptions dures au moment où il fallait qu’elles le soit. De plus, j’ai adoré l’essence même du livre, soit la belle amitié et la solidarité entre les six femmes. Malgré leurs différences et leurs difficultés, elles s’unissent et sont plus fortes ensemble. Aussi, j’ai aimé découvrir l’histoire de chacune d’entres elles. On apprend par quoi elles ont traversées pour se retrouver à la Casse.

Un récit incroyablement poignant que j’ai bien apprécier lire.

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensez ?

Sandrine the bookworm

Une réflexion sur “Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s