Autopsie d’une femme plate de Marie-Renée Lavoie

«J’aime quelqu’un d’autre.»

Ma tête s’est remplie de sang. Mes yeux, sous la poussée, ont vibré dans leur orbite ; quelques millilitres de plus et ils s’exorbitaient. Ça m’a paru tellement insensé que j’ai jeté un oeil à la télé en souhaitant que les mots viennent d’ailleurs. Mais les deux vedettes qui essayaient de fourrer un poulet au prosciutto riaient à gorge déployée. Elles ne parlaient pas de désamour.

«Diane… je voulais pas… c’est pas toi, mais… ouffff…»

Ainsi débute Autopsie d’une femme plate. Quelques jours avant les festivités marquant leur vingt-cinquième anniversaire de mariage, Diane Delaunais, quarante-huit ans, est délaissée par son mari, parti vivre une histoire d’amour avec « quelqu’un d’autre (sexe non déterminé, mais prévisible) », assurément plus jeune.

Dans ce roman, on accompagne le personnage principal, Diane, dans son processus de « deuil » envers sa relation avec Jacques. On vit avec elle les péripéties que la vie quotidienne lui apporte et ses remises en question.

J’ai trouvé la plume de l’auteur absolument délicieuse. C’étais le premier livre que je lisais de Marie-Renée Lavoie, et j’ai été agréablement surprise. L’auteur aborde la rupture en faisant preuve d’humour et de légèreté. J’ai trouvé que ça faisais différent des romans qui traitent habituellement de ce thème.

J’ai passé un moment agréable pendant la lecture de ce roman. Je vous le recommande si vous désirez faire changement des histoires d’amours typiques.

Sandrine the bookworm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s