Quatre saisons de fiançailles – Rêves dorés de Nora Roberts

On se retrouve, aujourd’hui, pour parler de « Rêves dorés », le dernier tome de la quadrilogie « Quatre saisons de fiançailles » par Nora Roberts. J’ai lu le premier tome de cette saga en mars et les livres se sont enchaînés, un après l’autre. En effet, j’ai tout de suite accroché sur cette histoire romantique qui mêlait amour, amitié et mariage. De plus, le premier tome m’avait décroché plusieurs sourires, ce qui m’avait poussé à vouloir continuer la série.

À la mort de ses parents, Parker Brown a réuni ses trois meilleures amies pour fonder Vœux de Bonheur et organiser des mariages de rêve dans la somptueuse propriété dont elle a hérité. Photos, fleurs pièces montées, chacune excelle dans sa spécialité et Parker, en coordonnatrice hors pair, est la clé de voûte qui transforme chaque noce en une journée parfaite. Fine psychologue et travailleuse acharnée, la jeune femme arrive toujours à ses fins. Un homme échappe cependant à son contrôle et a le don de la faire sortir de ses gonds. Il s’agit de Malcom Kavanaugh, un ancien cascadeur passionné de mécanique. Comment deux personnalité aussi fortes et opposées pourraient-elles s’accorder ?

Dans ce dernier tome, on retrouve Parker, la coordonnatrice des mariages. C’est celle qui s’occupe de régler tous les moindres soucis de chaque future mariée. Elle fait de leur mariage une journée parfaite.

On retrouve aussi, Malcom, que nous avions rencontrer dans le tome deux si je me rappelle bien. Il est décrit avec l’image du mauvais garçon : sa veste de cuir, ses jeans troués, sa moto et son fort caractère. Par ailleurs, ce n’est qu’une image puisqu’il est un homme avec un grand cœur. J’ai bien aimé qu’il ait toujours de bonnes manières Mme Grady. De plus, j’ai adoré Malcom pour son audace.

L’histoire d’amour de Parker et Malcom est celle que j’attendais le plus avec impatience. C’est aussi celle que j’ai préféré. En effet, j’ai trouvé que les deux personnages étaient complètement différents et c’est ce qui leur permettait de se compléter aussi bien. De plus, l’écriture était très belle. On sentait l’attirance entre les deux à travers les pages.

J’ai bien aimé, pendant ma lecture, être témoin de la préparation des mariages de Mackensie, de Laurel et d’Emma. J’ai trouvé que c’était un dernier tome qui venait boucler la boucle.

Finalement, j’ai eu un pincement au cœur en tournant la dernière page, car je n’avais pas envie de quitter les personnages et leur univers. J’ai passé un très bon moment de lecture en lisant cette série, il y a eu des sourires et quelques larmes. Je le recommande à quiconque voulant lire une belle série romantique parlant d’amitié et de solidarité.

 

Sandrine the bookworm

Une réflexion sur “Quatre saisons de fiançailles – Rêves dorés de Nora Roberts”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s